Bienvenus sur le site de la Rose-Croix de la Guyane.

Implanté depuis 1972 sur ce territoire, notre Ordre dispose aujourd'hui de locaux où sont menées des activités réservées aux membres mais également des activités ouvertes au public. Vous trouverez sur ces pages les informations concernant les activités publiques et réservées aux membres : conférences, séminaires, réunions-débats, etc.  Nos rubriques Média et Vidéos vous propose également des documents, des supports vidéos et textes qui vous permettront de mieux faire connaissance avec la philosophie Rosicrucienne. Nous vous invitons à les consulter.

Bonne visite.

Calendrier des activités accessibles au public

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30

L’Ordre de la Rose-Croix, aussi connu sous le nom d'Ancien et Mystique Ordre de la Rose‑Croix (A.M.O.R.C.), est un mouvement philosophique, initiatique et traditionnel.

Non religieux et apolitique, il est ouvert aux hommes comme aux femmes, sans distinction de race, de nationalité, de classe sociale ou de religion.

Reconnu d'utilité publique dans plusieurs pays en raison de sa contribution à la culture, à l'éducation et à la paix, il a pour devise :

« La plus large tolérance dans la plus stricte indépendance. »

 

Extrait de l'ouvrage "Le disciple et Shamballa"

Raymund Andrea (Auteur), Edition Rosicrucienne


Extrait du chapitre « Ce qu’est Shamballa »

« Il ne faut pas considérer Shamballa comme un Sentier qui doit être foulé, tel qu’on en parle dans les ouvrages occultes courants, comme un Sentier menant aux Maîtres : c’est un centre de force ou de pouvoir d’activité créatrice, soumis à de très hautes conditions, qui doit être recherché et pressenti uniquement par le disciple qui a vraiment foulé le Sentier menant aux Maîtres, et qui, maintenant une coopération avec eux, cherche consciemment et en toute connaissance à atteindre, augmenter, accroître sa capacité vibratoire, afin d’y inclure quelque mesure de cette vitalité créatrice, lui permettant ainsi de participer plus totalement au plan des Maîtres pour l’humanité. »

Extrait du chapitre « Le disciple et la philosophie occulte »

« Le disciple n’a pas été amené à la croisée des chemins pour rien : son allégeance au Sentier et son service envers ses frères l’y ont conduit. Une vie continue de service dévoué doit surgir et prendre dans la conscience une place plus importante, que la tentation à laquelle sa némésis le soumet, à savoir reconnaître les potentialités de gratification et d’ambition personnelle qui lui sont révélées et suggérées. Le passé l’invite à nouveau à fouler les sentiers de la maîtrise de la personnalité dans laquelle il excellait ; le présent l’invite à supporter la tension et la déception inévitables provenant de l’abandon de ce renouveau possible de la maîtrise, et à la placer sous l’autorité de l’âme. Or, l’amour de l’âme et de ses potentialités peuvent lui permettre de choisir sagement, en fonction de sa position actuelle ; mais seule, la volonté éveillée peut faire de cette autorité, une réalité. »