Bienvenus sur le site de la Rose-Croix de la Guyane.

Implanté depuis 1972 sur ce territoire, notre Ordre dispose aujourd'hui de locaux où sont menées des activités réservées aux membres mais également des activités ouvertes au public. Vous trouverez sur ces pages les informations concernant les activités publiques et réservées aux membres : conférences, séminaires, réunions-débats, etc.  Nos rubriques Média et Vidéos vous propose également des documents, des supports vidéos et textes qui vous permettront de mieux faire connaissance avec la philosophie Rosicrucienne. Nous vous invitons à les consulter.

Bonne visite.

Calendrier des activités accessibles au public

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31

L’Ordre de la Rose-Croix, aussi connu sous le nom d'Ancien et Mystique Ordre de la Rose‑Croix (A.M.O.R.C.), est un mouvement philosophique, initiatique et traditionnel.

Non religieux et apolitique, il est ouvert aux hommes comme aux femmes, sans distinction de race, de nationalité, de classe sociale ou de religion.

Reconnu d'utilité publique dans plusieurs pays en raison de sa contribution à la culture, à l'éducation et à la paix, il a pour devise :

« La plus large tolérance dans la plus stricte indépendance. »

 

Extrait de l'ouvrage "Les grandes voies de l’amour"

Aline Charest (Auteur), Edition Rosicrucienne


Extrait du chapitre « L’amour humain »

« L’amour est la voie de connaissance sans laquelle nous ne pourrions pas pénétrer dans l’âme humaine. Il est la seule lumière qui nous permet de connaître à fond les êtres qui nous entourent. Nous ne pouvons connaître une autre personne que si nous l’aimons profondément.

Grâce à l’amour, tout être humain peut connaître ses semblables, c’est-à-dire ce qu’il y a de divin dans leur âme : la justice, la vérité et la sagesse. Celui qui y parvient fait partie d’un monde spirituel et lumineux où règnent la compassion, l’altruisme et la fraternité. Il est prêt à donner spontanément sa vie pour les autres et vit de l’amour de Dieu, car dès qu’il porte son regard compatissant sur un être, il reconnaît l’essence divine qui est en lui. Sans l’amour, il est impossible de connaître l’autre, car la connaissance implique un lien conscient et intérieur entre les êtres. »

Extrait du chapitre « L’amour divin »

« L’expérience du Moi ou de l’amour divin en nous est bien réelle. Ce n’est pas un idéal inaccessible et coupé de la réalité – telle la manière dont certains conçoivent l’âme. Il est aussi proche de nous que notre respiration. « Il est la source de l’amour, et c’est pourquoi il est plus réel que les forces qui le bloquent, la colère, la peur, l’égoïsme, l’insécurité et la méfiance », lesquelles ne sont que des émotions temporaires, donc inscrites dans le temps, explique Chopra. « Le Moi, au contraire, grandit en paix et en sûreté à l’abri du temps. Il ne connaît que l’amour, parce qu’il n’éprouve que de l’amour. »

Extrait du chapitre « La voie initiatique de l’amour »

« L’amour est incontestablement la plus grande force de l’univers, et celui qui est capable de la canaliser peut accomplir les plus grands miracles que l’on a attribués aux maîtres spirituels du passé. « Comme tous les langages, celui de l’amour s’apprend. Il n’est pas formé de mots mais de vertus. En cultivant en nous la tolérance, le pardon, la générosité, l’altruisme, l’humilité, en un mot le mysticisme, nous permettrons à l’Amour cosmique de s’exprimer à travers nos pensées, nos paroles et nos actions », rappelle un maître de la Rose-Croix. »